France
URL courte
4834134
S'abonner

Dans une interview accordée au Parisien samedi 2 mai le ministre de la Santé Olivier Véran a conditionné la date de levée du confinement par le respect «jusqu’au bout» de ce dernier, pour que le «couvercle» soit «mis sur la casserole de l’épidémie». Dans le cas contraire, cette date pourrait être remise en question.

Dans un entretien avec Le Parisien samedi 2 mai le ministre de la Santé Olivier Véran a reconnu que surmonter la crise du coronavirus demanderait de longs efforts de la part des Français, que ce serait «une course de fond» et que tout n’était pas définitif avec la date de levée du confinement.

Il a confirmé que l’objectif du 11 mai était d’avoir suffisamment peu de malades par jour pour réussir le déconfinement.

«Si le confinement est bien respecté jusqu'au bout, le couvercle aura été mis sur la casserole de l'épidémie, et nous pourrons déconfiner progressivement dans les meilleures conditions», a-t-il expliqué.

La date «pourrait être remise en question»

Selon lui c’est un scénario qui dépend du respect, jusqu’au dernier moment, du confinement.

«Dans le cas contraire, et si le nombre de nouveaux malades devait être trop élevé, la date de lever du confinement pourrait être remise en question et sera appréciée selon les départements», a-t-il nuancé.

«Nous ne prendrons aucun risque avec la santé des Français», a prévenu le ministre. 

Prudence à propos des vacances d’été

Quant aux Français qui s'interrogent sur leurs vacances d'été, le ministre de la Santé a préféré miser sur la prudence.

«À titre personnel, je ne m'engagerais pas sur l'achat d'un billet d'avion. Ne soyons pas trop pressés de faire des réservations».

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Tags:
confinement, levée, Olivier Véran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook