France
URL courte
Septième semaine de confinement en France (46)
4628261
S'abonner

Au cours d'un contrôle de confinement, un homme de 60 ans a été interpellé sur la Grand-Place de Lille, suscitant l’indignation sur Twitter. La police réfute les accusations de comportement disproportionné et parle d’agression physique contre ses agents.

Le 2 mai, la vidéo d’une interpellation énergique d’un homme âgé sur la Grand Place de Lille a été diffusée sur Twitter. Sur les séquences, trois policiers plaquent cet homme sur le rebord d’une fontaine puis le menottent et le font s’asseoir par terre.

​Comme l’indique l’auteur de la publication, «une personne âgée était assise sur la fontaine mais c’était pas du goût des motards de la police qui le maîtrisent violemment, alors que lui ne l’était pas».

Retweetée plus de 2.600 fois, la vidéo a suscité des centaines de réactions dénonçant un emploi excessif de la force.

La police donne des explications

La police nationale a immédiatement réagi sur son compte Twitter, assurant que l’homme âgé de 60 ans, a été contrôlé comme plusieurs individus regroupés autour de la fontaine. Mais il n’avait pas d'attestation de circulation avec lui et a agressé physiquement un policier en lui portant des coups de pieds.

Interpellé, il a été placé en garde à vue.

Dossier:
Septième semaine de confinement en France (46)

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Tags:
confinement, police, interpellation, Lille, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook