France
URL courte
6166
S'abonner

En pleine nuit, le feu a été mis à deux véhicules de gendarmerie stationnés dans une cour de la caserne. Pour le moment, l’acte n’a pas été revendiqué, une enquête est en cours.

Deux véhicules ont été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi dans l'enceinte de la caserne de gendarmerie de Nivillac, dans le Morbihan, un acte vraisemblablement criminel, rapporte l’AFP qui se réfère au parquet de Vannes.

«Les deux véhicules sérigraphiés ont été incendiés vers 3H00 du matin dans une cour, des personnes ont été réveillées dans la caserne», a déclaré à l'agence de presse le procureur de la République de Vannes, François Touron.

«Il n'y a pas eu de revendication, on n'exclut rien», a-t-il ajouté, soulignant qu'il y aurait des investigations techniques.

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Vannes.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Loi Avia: «il est urgent de mettre un coup d’arrêt à ce projet orwellien»
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
feu, gendarmerie, Morbihan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook