France
URL courte
3228
S'abonner

Lors d’une perquisition dans un appartement de Bagnolet le 3 avril, la police a découvert près de 65 kilos de résine de cannabis et une importante somme d’argent. Un individu a été placé en garde à vue.

Les policiers de la sûreté territoriale (ST) de Seine-Saint-Denis ont saisi le 3 avril 64,8 kilos de résine de cannabis et 384.960 euros en liquide lors d’une perquisition dans un appartement de Bagnolet dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pour trafic de stupéfiants, avec l’appui de leurs collègues du Groupe de soutien opérationnel (GSO) du département, rapporte Actu17.

Lors de la perquisition, la police a interpellé et placé en garde à vue le propriétaire, 30 ans, originaire de Pantin et déjà connu de la justice, indique le Parisien.

En outre, une femme et des enfants se trouvaient dans l’appartement. Toujours selon le média, elle a affirmé ne pas avoir été au courant de la présence du butin au domicile.

L’enquête se poursuit. La femme sera convoquée à une date ultérieure pour s’expliquer.

Pas une première

Il y a un an presque jour pour jour, les policiers de la Compagnie de sécurisation et d’intervention de Seine-Saint-Denis (CSI 93) avaient découvert près de 50 kilos de résine de cannabis dans un appartement de la Capsulerie à Bagnolet.

Un homme de 29 ans avait été interpellé et les enquêteurs du Service départementale de police judiciaire de Seine-Saint-Denis (SDPJ 93) avaient été chargés de l’enquête.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
Seine-Saint-Denis, résine de cannabis, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook