France
URL courte
133039
S'abonner

Cinq policiers ont été blessés suite à un contrôle d’attestation de confinement, en Seine-Saint-Denis. Les forces de l’ordre ont été victimes de tirs de mortier d’artifice. De nombreuses vidéos de l’altercation circulent sur Internet.

Un contrôle d’attestation de confinement a dégénéré à Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis, entraînant un affrontement entre la police et une quinzaine d’individus dimanche 3 mai, rapporte Actu 17. 

Des motards de la Compagnie de sécurisation et d’intervention de Seine-Saint-Denis ont essuyé des jets de projectiles et des tirs de mortiers d’artifice. Les forces de l’ordre ont dû faire usage de grenades lacrymogènes et de grenade de désencerclement pour disperser l’attroupement.

La situation s’est tendue davantage, lorsque les forces de l’ordre ont tenté de rattraper les fuyards. Plusieurs d’entre eux ont voulu rameuter des complices, appelant ouvertement à l’émeute, selon Actu 17.

Cinq policiers blessés, deux interpellations

Plusieurs vidéos de policiers essayant d’interpeller les fuyards ont été postées sur les réseaux sociaux. Sur l’une d’entre elles, les images montrent un tir exploser juste à côte d’un policier en train de maîtriser un récalcitrant.

Cinq policiers ont été légèrement blessés. L’un d’eux a reçu un coup de poing au visage et a été touché au bras par un tir de mortier. Deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur ces événements, rapporte Actu 17.

Le 18 avril dernier, l’accident d’un motard à Villeneuve-la-Garenne avait entraîné une série d’émeutes en banlieue parisienne. Le ministre de l’Intérieur avait évoqué des «guets-apens organisés contre nos forces de sécurité» sur BFMTV et RMC.                                

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
L’affaire Floyd illustre ce que les politiciens en France «ne veulent pas mettre en avant»
Tags:
Seine-Saint-Denis, confinement, Noisy-le-Grand, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook