France
URL courte
132011
S'abonner

Hospitalisé fin décembre, cet habitant de Bobigny testé post factum positif au Covid-19 présentait les symptômes suivants: toux sèche, fatigue, fièvre et problèmes de respiration. Puisqu’il n’avait pas voyagé à l’époque, sa femme avance qu’elle aurait peut-être pu ramener le virus de son lieu de travail, près de Roissy.

Ayant contracté le coronavirus en décembre 2019, selon les récentes déclarations du professeur Yves Cohen, chef du service réanimation des hôpitaux (Seine-Saint-Denis), cet habitant de Bobigny a témoigné du développement de sa maladie et de ses symptômes à BFM TV.

À ce jour, Amirouche Hammar est le premier patient du coronavirus dépisté en France, infecté un mois avant l’apparition officielle du Covid-19 sur le sol français. Ses prélèvements obtenus à l’époque de son hospitalisation, ont montré la présence du virus dès le 27 décembre, date de son admission à l’hôpital.

«Quelque chose qui ne va pas»

Âgé de 43 ans, l’homme souffrait d’une toux sèche, d’une fièvre et d’une fatigue et avait des problèmes de respiration au début de sa maladie. Lorsqu’il a commencé à ressentir des douleurs au thorax, il s’est rendu aux urgences:

«À cinq heures du matin, j'ai décidé de prendre ma voiture et je suis allé directement à l'hôpital. J'ai dit "il faut appeler le médecin tout de suite, il y a quelque chose qui ne va pas, j'ai des douleurs au thorax, ça coupe le souffle"», a-t-il confié à la chaîne de télévision.

Au bout de trois jours de soins, il est sorti de l’hôpital, diagnostiqué d’une infection pulmonaire. «On m'a dit "ce que vous avez c'est très sérieux"», poursuit-il. Après avoir appris plus de trois mois plus tard qu’il avait été «positif à 100% au Covid-19», selon Yves Cohen, l’ancien patient s’est dit «surpris» étant donnés «les ravages que fait la maladie».

L’origine n’est pas connue

Comme le quadragénaire n’avait pas voyagé à l’étranger en décembre et n’avait aucun rapport avec la Chine, la source de sa contamination reste inconnue. Employée dans un hypermarché près de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, sa femme suppose qu’elle aurait pu transmettre le virus car ils servent «des clients qui viennent directement de l’aéroport, avec les valises».

Ainsi, Amirouche Hammar a été infecté par le coronavirus plusieurs jours avant les annonces officielles de la Chine faites le 31 décembre sur l’apparition de nombreux cas de pneumonie d’origine inconnue, recensés à Wuhan. Cependant, l’infection du premier patient remonte au 17 novembre 2019.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Le siège de CNN à Atlanta vandalisé par des manifestants après la mort de George Floyd - vidéo
Tags:
Bobigny, symptômes, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook