France
URL courte
4378
S'abonner

Pendant un contrôle routier, des CRS auraient frappé un conducteur à Marseille et rédigé une fausse main courante, indique La Provence en citant une source judiciaire. Après avoir été placés en garde à vue, ils devront se présenter devant le tribunal ce 6 mai.

Trois CRS sont soupçonnés d’avoir agressé un automobiliste lors d’un contrôle routier en plein confinement à Marseille, a fait savoir La Provence en se référant à une source judiciaire.

L’intervention aurait dégénéré le 4 mai sur le Vieux-Port, lorsque les fonctionnaires appartenant à la compagnie 53 de Septèmes-les-Vallons «auraient porté des coups» au conducteur, «avant de le faire monter dans la voiture et de le déposer sur le ressort d’Aix-en-Provence», a indiqué la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, citée par le quotidien.

L’homme a déposé plainte contre ces policiers qui auraient par ailleurs rédigé une fausse main courante. Une procédure a été ouverte pour des faits de «violences en réunion par personnes dépositaires de l'autorité publique et faux», précise La Provence.

Les suspects ont été placés en garde à vue. Ils doivent se présenter ce 6 mai en comparution immédiate devant le juge.

Un cas précédent

Fin mars, un contrôle routier lié au confinement a mal tourné dans les Bouches-du-Rhône. Après qu’un conducteur a insulté les policiers qui lui avaient demandé de présenter son attestation de déplacement obligatoire et leur a craché dessus, ces derniers lui ont asséné des coups de pied et de poing. La scène, filmée, a été relayée sur les réseaux sociaux. Une enquête a été ouverte par l’IGPN.

Lire aussi:

Deux policiers renversés à Cannes par un automobiliste pris en flagrant délit de non-respect du confinement
Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Voiture de police incendiée à Mulhouse: la motivation des délinquants se dessine
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Tags:
Compagnie républicaine de sécurité (CRS), Marseille, violences, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook