France
URL courte
4378
S'abonner

Pendant un contrôle routier, des CRS auraient frappé un conducteur à Marseille et rédigé une fausse main courante, indique La Provence en citant une source judiciaire. Après avoir été placés en garde à vue, ils devront se présenter devant le tribunal ce 6 mai.

Trois CRS sont soupçonnés d’avoir agressé un automobiliste lors d’un contrôle routier en plein confinement à Marseille, a fait savoir La Provence en se référant à une source judiciaire.

L’intervention aurait dégénéré le 4 mai sur le Vieux-Port, lorsque les fonctionnaires appartenant à la compagnie 53 de Septèmes-les-Vallons «auraient porté des coups» au conducteur, «avant de le faire monter dans la voiture et de le déposer sur le ressort d’Aix-en-Provence», a indiqué la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, citée par le quotidien.

L’homme a déposé plainte contre ces policiers qui auraient par ailleurs rédigé une fausse main courante. Une procédure a été ouverte pour des faits de «violences en réunion par personnes dépositaires de l'autorité publique et faux», précise La Provence.

Les suspects ont été placés en garde à vue. Ils doivent se présenter ce 6 mai en comparution immédiate devant le juge.

Un cas précédent

Fin mars, un contrôle routier lié au confinement a mal tourné dans les Bouches-du-Rhône. Après qu’un conducteur a insulté les policiers qui lui avaient demandé de présenter son attestation de déplacement obligatoire et leur a craché dessus, ces derniers lui ont asséné des coups de pied et de poing. La scène, filmée, a été relayée sur les réseaux sociaux. Une enquête a été ouverte par l’IGPN.

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
Compagnie républicaine de sécurité (CRS), Marseille, violences, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook