France
URL courte
133672
S'abonner

Édouard Philippe a confirmé ce jeudi 7 mai le début lundi de la levée progressive du confinement qui est en vigueur en France depuis sept semaines. Le Premier ministre a évoqué un «processus» qui demanderait «plusieurs semaines au minimum».

S’exprimant devant la presse ce jeudi 7 mai à côté d’Olivier Véran, Édouard Philippe a confirmé que «la levée progressive du confinement» en France «peut être engagée ce lundi 11 mai».

«Nous allons débuter lundi prochain un processus très progressif au minimum sur plusieurs semaines qui va permettre au pays de sortir doucement mais sûrement du confinement que nous connaissons en France depuis le 17 mars», a-t-il déclaré.

Il a cependant averti que la France était «coupée en deux» selon les situations sanitaires entre départements «verts» et «rouges» qui auront des mesures différenciées, et a appelé au maintien strict des gestes de protection.

Des restrictions pour les départements «rouges»

Notamment dans ces départements «rouges», «le déconfinement est possible» à partir du 11 mai mais «avec certaines restrictions: pas d'ouverture des collèges, ni des parcs et jardins», a ajouté le chef du gouvernement.

Un retour en classe pour les élèves de 6e et 5e est envisagé en revanche à compter du 18 mai dans les départements classés «verts».

Mayotte et l'Île-de-France

Édouard Philippe a en particulier mentionné le département de Mayotte, où la circulation du virus exige un report du déconfinement, et l'Île-de-France, où «le nombre de cas baisse lentement mais reste élevé, plus élevé que nous l’espérions».

«Nous pouvons déconfiner mais le fait qu'il reste du virus en circulation, que cette région [l'Île-de-France, ndlr] est très dense et que les échanges y sont nombreux, nous impose une discipline renforcée», a-t-il précisé.

Nouvelles règles d’attestation de déplacement

Le ministre de l’Intérieur Castaner a indiqué que l’attestation de déplacement ne serait plus obligatoire dès lundi mais que cela ne concernait que les déplacements limités à 100 kilomètres à vol d'oiseau.

Dans le même temps, la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, a annoncé que l'accès aux transports en Île-de-France sera limité.

«L'accès aux transports en commun en Île-de-France sera donc réservé aux heures de pointe aux personnes détenant une attestation de leur employeur ou ayant un motif impérieux pour se déplacer, que ce soit un motif de santé, convocation de justice ou pour accompagner des enfants. Une tolérance sera prévue pour les premiers jours», a-t-elle indiqué.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook