France
URL courte
301496
S'abonner

Une dizaine de députés pourraient quitter le groupe La République en Marche à l’Assemblée nationale, selon une information des Échos confirmée au Parisien. Leur départ aurait été stoppé par la crise du coronavirus mais serait maintenant imminent.

Une dizaine, voire plus, de députés LREM seraient sur le point d’abandonner le groupe majoritaire à l'Assemblée nationale pour se joindre à une dizaine d'autres élus voulant en créer un neuvième au palais Bourbon, «Écologie démocratie solidarité», relatent Les Échos et Le Parisien.

Leur départ mettrait fin à la majorité absolue de LREM à l’Assemblée, qui ne compterait plus que 286 élus contre les 289 nécessaires.

Départ stoppé par le coronavirus

Ce groupe, longtemps pressenti mais jamais concrétisé jusque-là, se constituerait à l'initiative de l'écologiste Matthieu Orphelin, ancien député marcheur du Maine-et-Loire, aujourd'hui membre du groupe «Libertés et territoires» à l'Assemblée.

L'initiative aurait pu voir le jour après les municipales, mais la crise du coronavirus l'a stoppée net. Le déconfinement a semble-t-il levé les freins. Désormais dans les tuyaux, «Écologie démocratie solidarité» pourrait se former dès la semaine prochaine ou, au plus tard, en juin.

Lire aussi:

Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Le couvre-feu et la Garde nationale à Washington suite aux manifestations devant la Maison-Blanche - vidéos
Tags:
groupe, La République en Marche! (LREM), Assemblée nationale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook