France
URL courte
161144
S'abonner

Des amoureux ont été surpris pendant le confinement en train de s’adonner à quelques plaisirs sur une plage interdite d’accès dans l'Hérault. La police, appelée par un riverain, s’est montrée clémente: ils paieront «seulement» une amende de 135 euros chacun.

Vers 18h30 le 7 mai, la police municipale de La Grande-Motte, dans l'Hérault, a été alertée par un riverain qui avait repéré au bord de la mer un couple semblant être en train de faire l’amour, et ce malgré l'interdiction d'aller sur la plage dans le cadre du confinement, relate France Bleu.

Arrivée sur place, la police municipale n’a pas pris les amants en flagrant délit, l'homme n’ayant que baissé son pantalon. Les amoureux ont écopé d'une amende de 135 euros chacun, soit 270 euros au total, pour accès à un lieu interdit par arrêté préfectoral.

«C'est plutôt bon enfant»

Les contrevenants avaient cependant avec eux leurs attestations de déplacement dérogatoire, précise La Dépêche du Midi. Les forces de l'ordre ont été clémentes et n'ont pas retenu l'exhibitionnisme, souligne le média.

«Nous n'avons pas voulu être trop méchants. Depuis le début du confinement nous avons dressé environ 160 contraventions, il y a eu quelques infractions, mais c'est plutôt bon enfant», a déclaré au quotidien Jean-Michel Weiss, responsable de la direction de la police municipale de La Grande-Motte.

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
La France passe le seuil des 70.000 décès depuis le début de l’épidémie
Tags:
confinement, Hérault, amour, plage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook