France
URL courte
Huitième semaine de confinement en France (27)
3014499
S'abonner

De nouveaux cas de coronavirus ont été détectés en Dordogne après des obsèques dans un petit village situé à quelques kilomètres au sud de Périgueux. La famille soupçonnée d’être à l’origine de ce foyer de contamination se défend.

Un foyer épidémique a été détecté en Dordogne, département classé «vert» sur la carte du gouvernement, après les obsèques d’un homme d’une cinquantaine d’années mort à Église-Neuve-de-Vergt, un village à quelques kilomètres au sud de Périgueux.

Selon France Bleu Périgord, un malade du coronavirus qui avait participé aux obsèques fin avril a été diagnostiqué le 5 mai. L’Agence régionale de santé a fait dépister une centaine de personnes dans son entourage dont neuf sont positives.

La famille à l’origine de ce cluster de contamination accusée de ne pas avoir respecté les mesures barrières lors de l’enterrement affirme le contraire, déclarant n’avoir pas été plus de 20 à la cérémonie.

«Nous étions 20 à l’église avec des gants et des masques. Au funérarium, on n’était pas plus. Chacun est allé voir le corps, un par un. Au cimetière, on était peut-être une trentaine. Mais à l’intérieur des grilles, nous n’étions que la famille proche. Les autres étaient dehors. Tout a été fait dans les règles», a annoncé l’un des fils du défunt.

Il a ajouté que quelques autres connaissances qui étaient présentes étaient restées à l’écart.

Un avertissement contre le relâchement

«On a l’impression d’avoir servi d’exemple à quelques jours du déconfinement», a-t-il déploré sur la polémique de ces derniers jours.

Les autorités sanitaires locales se sont félicitées de l’efficacité avec laquelle la recherche de «cas contact» avait été menée, tout en voyant l’occasion de lancer une mise en garde contre le «relâchement» dans les derniers jours du confinement.

«La Dordogne reste épargnée par le virus, par rapport à la région parisienne ou aux départements de l’est, mais cet exemple doit nous inciter à la prudence», a signalé le président du conseil départemental Germinal Peiro.
Dossier:
Huitième semaine de confinement en France (27)

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
obsèques, foyer, Covid-19, Dordogne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook