France
URL courte
3162
S'abonner

Alors que les enquêteurs épidémiologiques de l’Assurance maladie ont été chargés de contacter par téléphone les personnes croisées par les patients testés positifs au Covid-19, des arnaqueurs pourraient facilement en profiter pour tenter de récupérer des données personnelles par SMS, prévient Cnews.

La mise en place du suivi des cas contacts avec une personne contaminée par le coronavirus risque d’être exploitée par des arnaqueurs afin de récupérer des données personnelles par SMS, relate Cnews.

À partir du 11 mai, chacun est susceptible d’être joint par téléphone au sujet d’un contact avec une personne contaminée par le coronavirus. Les enquêteurs épidémiologiques de l’Assurance maladie contacteront les personnes croisées par les patients testés positifs au Covid-19 par téléphone, si ces derniers donnent leur accord pour être recensés et communiquent l’identité des personnes contactées.

Mais un tel suivi des cas contacts offre aux escrocs la chance de procéder à un hameçonnage en se faisant passer pour ces enquêteurs, par exemple par SMS.

Des arnaques de ce genre avaient déjà été signalées au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Toutefois, concernant les personnes considérées comme à risque, la question de l'authenticité des SMS ne devrait pas se poser.

Contacts uniquement par téléphone

Pour dissiper les doutes quant à l’authenticité des SMS qui risquent d’être reçus, la Direction générale de la santé (DGS) a indiqué que les personnes considérées comme à risque seront contactées uniquement par téléphone, et non par SMS.

Interrogée par RTL, l'Assurance maladie a indiqué que «toute demande concernant les coordonnés bancaires, les cartes de paiement comme les identifiants de comptes en lignes sont sans rapport avec la recherche de personnes ayant pu être contaminées par le Covid-19».

Elle a recommandé aux personnes concernées de «couper court face à ce type de questions posées prétendument au nom de l'Assurance maladie».

Une campagne de communication visant à alerter face à ces tentatives d’hameçonnage sera lancée prochainement.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
escroquerie, Covid-19, assurance
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook