France
URL courte
7153
S'abonner

Trois hommes et une femme soupçonnés d’avoir vendu de la drogue via Internet tout en offrant des kits «masque et gel hydroalcoolique» à leurs clients ont été interpellés en Alsace.

L’épidémie de coronavirus a ses effets sur le trafic de drogues aussi: les forces de l’ordre viennent d’interpeller quatre dealers présumés qui proposaient des kits avec «masque et gel hydroalcoolique» gratuits à leurs clients, rapporte franceinfo.

Selon ses sources, les trafiquants, trois hommes et une femme, sont soupçonnés d’avoir vendu de la drogue via le réseau social Snapchat. Ils proposaient de livrer à domicile de la résine de cannabis, de la cocaïne et de l’ecstasy, indiquent les enquêteurs.

Les suspects incarcérés

Les dealers, qui prenaient soin de rédiger des attestations de déplacement, expliquant devoir se procurer des médicaments en pharmacie, n’ont jamais fait l’objet de contrôle avant leur interpellation, indique franceinfo. Or, la conductrice, accompagnée du livreur, pouvaient parcourir jusqu’à 500 kilomètres en deux jours entre le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et des villages limitrophes de Moselle.

Le 6 mai, quatre suspects ont été interpellés à Strasbourg et Matzenheim (Bas-Rhin). La police a saisi 35.000 euros en liquide. Les intéressés ont été placés en détention provisoire et une information judiciaire a été ouverte.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
France, confinement, Alsace, masques, drogue
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook