France
URL courte
193444
S'abonner

Un jeune Toulousain qui se vantait sur les réseaux sociaux de faire des «bras d'honneur à toutes les règles» en postant des photos de lui pratiquant ski, VTT et alpinisme en plein confinement a été interpellé dans les Hautes-Pyrénées.

Un Toulousain de 26 ans qui avait élu domicile chez un ami près d'Argelès-Gazost, une commune des Hautes-Pyrénées de 3.000 habitants située entre Lourdes et Gavarnie, s’est vanté pendant toute cette période de ne pas respecter le confinement et a posté ses «exploits» sur Facebook.

«33 jours de confinement, 34e sortie...», «vous ne me trouverez jamais», «jambes raides après un trail de 40km la veille», «bras d'honneur à toutes les règles inconstitutionnelles, à toute personne sans exception au service de l'État qui aide à appliquer ces lois illégitimes», pouvait-on lire sur ses publications qui ont été depuis effacées.

Les militaires ont ainsi parcouru plusieurs sites d'escalade réputés du massif et ont finalement interpellé le jeune bravache sur l'un d'eux ce 12 mai.

Le jeune homme a reconnu les faits et a été condamné à Tarbes à 300 euros d'amende pour «outrages», dans le cadre d'une ordonnance pénale, une procédure judiciaire simplifié.

«C'est quelqu'un qui depuis plus d'un mois crachait son venin sur les gendarmes, le système et les services publics d'État, et se vantait de sortir tous les jours depuis 50 jours», a indiqué à l'AFP le chef du Peloton de Haute Montagne (PGHM) des Hautes-Pyrénées, le capitaine Jean-Marc Bougy.

Lire aussi:

Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Tags:
police, interpellation, confinement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook