France
URL courte
113533
S'abonner

Dans l’après-midi du 12 mai, deux individus s’en sont pris à un policier en lui assénant de nombreux coups de pied et de poing en pleine rue, dans le Pas-de-Calais. Leur possible incarcération dépendra d’une expertise psychiatrique.

Un agent hors service affecté à la Police aux frontières (PAF) de Loon-Plage a été victime d’une agression qualifiée par le parquet de «très violente» en pleine rue, dans le Pas-de-Calais, rapporte La Voix du Nord.

Le policier venait de quitter son service lorsqu’il a été attaqué. Les faits se sont déroulés le 12 mai, vers 17h30, dans un quartier résidentiel de Muncq-Nieurlet.

Fractures du visage suspectées

Son pronostic vital n’est pas engagé, mais il reste hospitalisé, selon les informations communiquées le 12 mai. Il a en effet reçu de nombreux coups de poing et de pied, des fractures au niveau du visage étant donc suspectées.

Bien que l’agent ait été hors service, il a été «identifiable», a précisé le procureur de la République de Saint-Omer, Patrick Leleu, en expliquant qu’il «portait une veste au-dessus de sa tenue de service».

Examen psychiatrique demandé

Les deux suspects ont été interpellés quelques heures plus tard par les gendarmes de Saint-Omer, selon Nord Littoral. Ces jumeaux âgés de 25 ans n’ont pas pu être placés en garde à vue à cause de leur état de santé jugé incompatible avec la privation de liberté et ont été hospitalisés.

Le magistrat a demandé une expertise psychiatrique afin d’établir leur degré de responsabilité pénale.

Entendu par les enquêteurs, le policier a estimé ne pas avoir «d’explications à cette agression». Les motivations des deux mis en cause restent à ce stade indéterminées et l’issue de l’enquête dépendra du résultat de l’examen psychiatrique.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
violences, agression, Pas-de-Calais, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook