France
URL courte
8576
S'abonner

En 2006, Fred Vargas, chercheuse au CNRS et romancière, prédisait une épidémie majeure. Elle prévoyait notamment une pénurie de masques et évoquait une solution pour y faire face, la «cape antivirus» faite maison. Brocardés à l’époque, ses propos font aujourd’hui écho à l’épidémie de Covid-19 et sa gestion chaotique en France.

«Le problème, c’est que les masques, il n’y en aura pas. Ça, on le sait, c’est un problème de production et de quantité.»

Il y a 14 ans, Fred Vargas, chercheuse au CNRS et romancière, était invitée sur le plateau de Thierry Ardisson et tenait des propos prémonitoires sur la situation sanitaire que connaît le monde actuel. Elle avait même présenté une invention pour se prémunir du virus H5N1, qui frappait à l’époque, la «cape antivirus». Brocardés sur le coup, les mots de la romancière résonnent fort différemment en pleine pandémie de Covid-19. Une vidéo de l’INA fait le tour des réseaux sociaux et la créatrice du commissaire Adamsberg se voit aujourd’hui acclamée pour sa clairvoyance.

Face à un Thierry Ardisson très incisif et à l’humoriste Laurent Baffie, Frédérique Audoin-Rouzeau de son vrai nom, expliquait l’importance pour la population d’être indépendante face à l’épidémie, puisque le gouvernement sera mis à mal:

«Il faudra que l’on puisse être autonome, ne pas se mettre dans les mains du gouvernement, qui ne pourra alimenter les gens en quarantaine, vu qu’il n’y aura pas de masques.»

« Une cape antivirus » maison

Alors, pour compenser cette absence de masques, la chercheuse présentait son invention, une «cape antivirus» transparente «qu’on peut taguer, ça peut être marrant» et qu’il serait possible de fabriquer chez soi. «Ne pas mettre de slip, aller dans le marais. Enfin, il y a plein de possibilités», lui lançait d’un ton moqueur Laurent Baffie, connu pour son humour noir, qui semblerait aujourd’hui déplacé.

«L’intérêt, ce que je veux, c’est un truc que l’on peut fabriquer à la maison, pour que l’on ne retombe pas sur ce problème des masques et être tributaire d’une chaîne de production qui ne pourra pas produire.»

Une idée moquée sur les plateaux, mais saluée par certains spécialistes de la santé, puisque des tests seront réalisés au sein du laboratoire national d’essais en 2007.

«Évidemment, ça paraît rigolo, mais vous serez bien content quand je vous livrerai votre petite cape», ajoute la romancière sous les rires des personnes présentes sur le plateau. 14 ans plus tard, face au coronavirus, il y a de quoi regretter l’invention de Fred Vargas.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
France, masques, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook