France
URL courte
112470
S'abonner

Une photo représentant deux jeunes femmes, dont l’une voilée et lisant le Coran, a été utilisée par le ministère de l’Enseignement supérieur pour accompagner une publication officielle. Après une levée de boucliers, la photo a été retirée du site etudiant.gouv.

Le ministère de l’Enseignement supérieur a illustré un article sur les aides aux étudiants avec une photo sur laquelle figurent entre autres un Coran et une jeune femme voilée, rapporte Valeurs actuelles. 

L’article a été mis en ligne sur le site etudiant.gouv ce mardi 12 mai. Il explique les modalités de «l’aide exceptionnelle» accordée aux étudiants qui ont perdu leur stage ou leur emploi durant la crise sanitaire.

La première photo choisie pour illustrer la page représentait deux étudiantes, assises face à face. L’une d’elles portait le voile et lisait le Coran.

La photo retirée

L’enseignante Fatiha Boudjahlat, connue pour ses prises de position sur la laïcité, a pointé du doigt cette illustration. Sur sa page Facebook, elle a dénoncé l’instauration d’un climat «anti-républicain», profitant, selon elle, aux tenants de l’islamisme.

«Un imbécile du service infographie du ministère de l’Enseignement supérieur a donc pris une image sur Internet, pour illustrer les aides apportées aux étudiants. […] Par paresse, par maladresse, par militantisme, s’installe dans les images, les discours, les consciences un multiculturalisme anti-républicain qui ne profite qu’aux islamistes», a-t-elle déclaré sur son compte Facebook.

Une critique qui semble avoir porté ses fruits, puisque la photo a été retirée ce vendredi 15 mai, au profit d’une autre illustration.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Tags:
laïcité, Fatiha Boudjahlat, enseignement supérieur, Coran, islamisme, islam
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook