France
URL courte
186
S'abonner

Trois jeunes pompiers volontaires de la Meuse ont reconnu être à l'origine de plusieurs incendies ayant eu lieu dans le nord du département entre avril et décembre 2019, a appris l’AFP auprès du parquet de Verdun.

Les trois suspects, âgés d'une vingtaine d'années et qui exerçaient dans la Meuse, ont été interpellés lundi après plusieurs mois d'enquête, a indiqué dans un communiqué Guillaume Dupont, le procureur de la République de Verdun.

Placés en garde à vue, ils ont reconnu avoir allumé plusieurs feux dans le secteur de Montmédy, dans le nord du département, visant des corps de fermes, des maisons inhabitées ainsi qu'un entrepôt de stockage de matériels, selon le magistrat.

Les incendies n'ont fait aucune victime.

«De deux à onze faits (ont été reconnus) selon les protagonistes», a précisé M. Dupont à l'AFP.

Déférés mardi devant le parquet de Verdun, ils ont été laissés libres «sous contrôle judiciaire strict» en attente de leur jugement, le 2 septembre devant le tribunal correctionnel de Verdun.

Ils comparaîtront pour destruction de biens par incendie, des faits passibles de 10 ans de prison et de 150.000 euros d'amende, selon le procureur.

Les trois jeunes ont par ailleurs interdiction d'exercer une activité professionnelle ou bénévole en tant que sapeurs-pompiers, a indiqué M. Dupont.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Voiture de police incendiée à Mulhouse: la motivation des délinquants se dessine
Tags:
Meuse, incendie criminel, incendie, volontaires, pompiers, feu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook