France
URL courte
101110
S'abonner

La pierre tombale du ministre de la Santé sous Mitterand et sénateur-maire (PCF) d’Aubervilliers Jack Ralite a été dégradée le 14 mai dans des circonstances qui restent à déterminer. Alors que la famille du défunt dénonce un «acte de vandalisme», la ville d’Aubervilliers a annoncé avoir porté plainte.

La ville d’Aubervilliers annonce avoir porté plainte suite à la dégradation de la pierre tombale de Jack Ralite, sénateur-maire du Parti communiste français (PCF) de 1984 à 2003 et ancien ministre de la Santé puis de l’Emploi de François Mitterand, rapporte Le Parisien.

Selon le média, la stèle de la pierre tombale a été découverte gisante au sol. Les circonstances de cet acte restent inconnues.

Consternation après la dégradation

Cette dégradation volontaire a déclenché une vague de réactions. La famille de M.Ralite, décédé le 12 novembre 2017, à l’âge de 89 ans, a dénoncé un «acte de vandalisme.»

L’actuelle maire communiste d’Aubervilliers, Meriem Derkaoui, a annoncé que la ville avait déposé une plainte. Elle a en outre demandé aux services municipaux de remettre en état la tombe dès le 18 mai.

«Honte aux abrutis qui ont tenté de s’en prendre à la mémoire de Jack Ralite, un grand homme qui mérite respect et admiration», a écrit sur les réseaux sociaux Ian Brossat, porte-parole du PCF.

Jack Lang, ministre de la Culture sous François Mitterrand, a «condamné fermement la profanation de la tombe» et a souligné que «sa mémoire restait vive auprès de nous.»

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
François Mitterrand, cimetière, Aubervilliers, Seine-Saint-Denis, tombe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook