France
URL courte
3438
S'abonner

À Vendôme, une surprise se cachait dans de vieux draps que deux enfants ont utilisés pour se construire une cabane. Les petits sont ainsi tombés sur deux lingots d’or, chacun d’une valeur de près de 50.000 euros.

En plein confinement dans une maison familiale du grand Vendômois, deux enfants âgés d’une dizaine d’années ont découvert deux lingots d’or d’une valeur de près de 100.000 euros, rapporte BFM TV, citant Philippe Rouillac, commissaire-priseur de Vendôme, petite ville du Loir-et-Cher.

Envisageant de construire une cabane, les enfants ont demandé à leur père ce qu'ils peuvent utiliser à ces fins. Il leur a ainsi conseillé «de prendre les draps de leur grand-mère, dans une pièce inutilisée». Et de poursuivre:

«Mais au lieu de trouver des brins de lavande entre les draps […] ce sont deux objets assez lourds qui tombent», a expliqué M.Rouillac.

N’ayant pas prêté attention à leur découverte, les enfants n’en ont informé leur père que quelques heures plus tard. Celui-ci a cru dans un premier temps qu’il s’agissait de porte-couteaux ayant appartenu à la grand-mère.

«On va pouvoir avoir une piscine»

Une fois découverts, le père de famille a toutefois contacté le commissaire-priseur, puisque le poids et les différentes inscriptions sur les objets laissaient une place au doute.

Après la fin du confinement, Philippe Rouillac a confirmé à la famille la bonne nouvelle.

«Les enfants ont dit à leur père "on va pouvoir avoir une piscine"», se souvient le commissaire-priseur.

Achetés en 1967 par la grand-mère disparue depuis, les lingots d’or seront mis en vente lors d’une enchère le 16 juin. Vers cette date, le cours de l’or pourra atteindre les 54.000 euros pour chaque objet, précise M.Rouillac.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
vente aux enchères, confinement, or, lingots d'or
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook