France
URL courte
3161
S'abonner

À la proposition d’organiser le second tour des municipales en juin, le Conseil scientifique a répondu favorablement, alors qu’une majorité de Français, via un sondage réalisé par l'institut Elabe pour BFM TV, s'est dite opposée à ce choix de calendrier. Les sondés ont en outre été priés de livrer leur avis sur la gestion de la crise.

Alors que le Conseil scientifique a fait savoir qu’il ne s’opposerait pas à la tenue du second tour des municipales en juin, la plupart des Français, à savoir 55%, s’oppose à ce choix de calendrier, d’après le sondage réalisé par l'institut Elabe pour BFM TV.

Plus de la moitié des personnes interrogées se sont senties plus proches de l’affirmation «Défavorable car il est trop tôt par rapport au risque lié au coronavirus». Tandis que les 44% restant se sont dits favorables à une date en début de déconfinement.

Gestion de la crise

Il a été demandé aux mêmes sondés d’estimer la gestion de la crise en France. Pour 66% d’entre eux, l’exécutif a mal géré la crise liée à la pandémie de Covid-19.

33% ont jugé que la crise sanitaire avait été gérée au mieux compte tenu des circonstances.

En outre, Emmanuel Macron a été devancé par son Premier ministre, car 48% des personnes interrogées ont répondu que c’était Édouard Philippe qui avait été à la hauteur dans la gestion de la crise, alors que seuls 37% ont fustigé l’action du Président.

D’après les sondés, le Premier ministre a été plus «courageux, sympathique,sincère et rassurant» que le chef de l’État. Emmanuel Macron a été considéré comme plus «autoritaire et dynamique», qu’Édouard Philippe.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Tags:
vote, élections municipales en France (2020), Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook