France
URL courte
13786
S'abonner

«Je suis plus derrière ceux qui agissent que ceux qui commentent». Invité de BFM TV et RMC, le maire LR de Nice Christian Estrosi a réaffirmé son soutien au directeur de l'IHU de Marseille. Pour lui, Didier Raoult, «le plus grand chercheur» de France, est victime d'un «lynchage médiatique».

Christian Estrosi a défendu sur le plateau de BFM TV et RMC le professeur Didier Raoult, devenu la cible de nombreuses critiques dans le monde médical pour ses travaux sur la chloroquine comme remède contre le coronavirus. Volant au secours des recherches du directeur de l'IHU de Marseille, le maire Les Républicains l’a qualifié de «plus grand chercheur» de France.

«Parfaite ou imparfaite, il y avait une solution. Je ne comprends pas pourquoi on s'est livré à cet espèce de lynchage médiatique de quelqu'un qui travaille, de quelqu'un qui ne veut pas se mêler de tous ces débats, de quelqu'un qui, au lieu de passer son temps à être un commentateur sur les plateaux de télévision, préfère se consacrer à ses patients», a défendu Christian Estrosi.

Le maire de Nice a tenu à rappeler le taux de mortalité des personnes admises en réanimation à l'IHU de Marseille, se référant apparemment aux chiffres du Didier Raoult en personne. Le professeur avait déclaré que «la mortalité à Paris est plus de cinq fois supérieure à celle de Marseille».

Pour l’élu LR, les acteurs du «monde scientifique» ne sont que des «commentateurs».

«Je ne les vois pas enfermés du matin au soir dans leurs laboratoires, mais je les vois surtout occuper tous les plateaux de télévision. [...] Je suis plus derrière ceux qui agissent que ceux qui commentent», a-t-il conclu.

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Tags:
chloroquine (chloroquinine), Marseille, Christian Estrosi, Didier Raoult, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook