France
URL courte
11637
S'abonner

Groupe limité à cinq personnes, serviettes au sol et interdiction de faire du sport: des Français qui ont visité les premières plages «statiques» ont partagé leurs premières impressions auprès du Parisien.

Une quinzaine de jours après le début du déconfinement progressif, et peu avant l’arrivée de la saison estivale, des Français se sont confiés auprès du Parisien sur les premières plages «statiques» inaugurées dans le pays, notamment à Leucate et à La Grande-Motte. 

Huit mètres carrés par personne

Sur les 44.000 mètres carrés de la plage de Leucate, dans l'Aude, se retrouvent 2.500 personnes à condition de respecter certaines règles:

«Cela donne huit mètres carrés par personne et les groupes sont limités à cinq personnes, soit 40 mètres carrés, avec un espacement d'un groupe à l'autre de cinq mètres environ», explique Michel Py, le maire de Leucate.

Bien que la plage soit ultra-dynamique, les activités sportives y sont formellement interdites.

«Ces derniers jours, je me voyais en délinquante parce que je me cachais dans les rochers de Leucate-Village pour m'allonger pendant quelques minutes sur le sable après avoir longuement nagé. Avec cette plage organisée, on peut enfin passer du bon temps sans stress», raconte une salariée d'une agence de voyages arrivée en compagnie de son oncle et de sa tante.

Elle note que «la plage est totalement déserte sur des kilomètres» alors que les visiteurs sont tous regroupés au même endroit sur leurs serviettes.

Réservations en ligne et sur place

Malgré «une situation sanitaire bien particulière», des Français se félicitent du sentiment de sécurité qu’ils éprouvent sur la plage «statique» de La Grande-Motte.

«On se sent en sécurité et au calme, c'est vraiment très bien», souligne une visiteuse. «Oui, vraiment très calme même si les piquets et les cordages nous ramènent à la réalité», poursuit une autre.

Il est possible de faire des réservations sur le site de la mairie. Les deux premières journées, 30% des emplacements sont restés vides.

«Nous avons enregistré plus de 8.000 clics pour deux fois soixante-six emplacements chaque jour. C'est dire l'engouement pour cette sorte de cocon en plein air», estime Laurent Perbost, responsable du site.

Des contrôles de police ont toutefois lieu sur les plages «normales», ou «dynamiques», qui s’étendent non loin, sur sept kilomètres, où la police a réprimandé le 21 mai 384 personnes.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
Covid-19, plage, baignade, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook