France
URL courte
7281
S'abonner

Dans une tentative de fuir un contrôle des douaniers, un jeune âgé de 20 ans, a jeté un fusil à pompe et pris l’autoroute à contresens près de Menton, fait savoir Nice-Matin.

Le conducteur d’un véhicule l’a totalement détruit en essayant de fuir un contrôle des douaniers qui l’ont poursuivi pour un comportement suspect, relate Nice-Matin.

Selon le journal, quand les douaniers ont repéré une voiture qui s’est garée en amont du contrôle sur un petit parking en bordure d’autoroute, tous feux éteints, ils se sont dirigés pour la contrôler.

Toutefois, ayant remarqué que les agents de l’État l’ont vu, l’homme a pris la fuite en direction de l’Italie. Alors, il a brisé la barrière de péage à toute vitesse. Pourtant, essayant de quitter l’autoroute A8, où les faits se sont déroulés, il a emprunté une voie de sortie à contresens.

Qui plus est, ayant apparemment perdu le contrôle de son véhicule vu la vitesse à laquelle il a accéléré, il a percuté un muret et détruit sa voiture dans la bretelle d’autoroute. L’homme a quitté son véhicule et continué à pied.

Une patrouille de la brigade anti-criminalité (BAC) à proximité s’est rendue sur place pour aider les douaniers à interpeller le fuyard. En outre, les douaniers ont examiné l’endroit où ils ont repéré l’homme pour la première fois et y ont trouvé un fusil à pompe chargé.

Quand le fuyard a été interpelé, il s’est avéré qu’il s'agissait d'un homme originaire de Tchétchénie de 20 ans qui faisait l’objet d’un mandat de recherche émis par la justice et, en plus, était sous le coup d’une interdiction de quitter la ville de Nice.

Qui plus est, le véhicule, qu’il a totalement détruit, était volé. Il a été mis en garde à vue au commissariat d’Antibes.

Lire aussi:

Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Au Maghreb, les sites porno imbattables même face au Covid-19 - exclusif
Tags:
course-poursuite, police, véhicule
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook