France
URL courte
136327
S'abonner

La présentatrice Christine Kelly s’est déclarée «très touchée» par la vidéo de la récente agression d’Éric Zemmour et avoué avoir aussi été visée par des insultes et des crachats en pleine rue.

La présentatrice de l’émission Face à l’info Christine Kelly est revenue sur la récente agression de son collègue Éric Zemmour. Dans une interview accordée à Télé Star, elle a avoué avoir été «très touchée» par la vidéo de l’incident mise en ligne et rappelé les épreuves qu’elle a elle-même subies à cause de son travail journalistique:

«Moi aussi, j’ai été victime d’insultes et de crachats dans la rue. J’ai même reçu des menaces de mort», confie-t-elle.

Pire, la journaliste raconte avoir assisté à une tentative de suicide devant son domicile, sans pourtant préciser la date exacte des faits.

En novembre dernier, Mme Kelly avait déjà posté sur son compte Twitter un message évoquant «des mois ou des semaines de menaces de mort». La journaliste avait ensuite été reçue à l’Élysée.

Agression d’Éric Zemmour

Dans une vidéo postée fin avril sur le réseau Snapchat, un homme filme Éric Zemmour marchant seul, cabas à la main, dans les rues de Paris. Il le suit ensuite sur quelques dizaines de mètres, l’insulte à plusieurs reprises et le menace.

Par la suite, le ministère public a annoncé l’ouverture d’une enquête à l’encontre de l’auteur de la vidéo pour «violences» et «menaces». L’homme sera jugé le 9 septembre devant le tribunal correctionnel.

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
agression, journalisme, France, Eric Zemmour
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook