France
URL courte
112620
S'abonner

Évoquant son éventuelle présentation à la prochaine présidentielle, le député La France insoumise de la Somme, François Ruffin, a déclaré qu’il était prêt à «ramasser le drapeau».

Invité sur BFM TV ce 26 mai et interrogé au sujet de la prochaine élection présidentielle prévue pour 2022, François Ruffin, député La France insoumise (LFI), n’a pas exclu de se présenter, «s’il y a nécessité», comme candidat à l’élection présidentielle de 2022.

À la question directe de savoir s’il serait «candidat à la présidentielle de 2022», il a répondu par la négative.

«Non. Je laisse la porte ouverte à ce qui peut se passer dans le pays. Si jamais c'est moi qui dois ramasser le drapeau, j'irai ramasser le drapeau», a-t-il expliqué.

Il a précisé toutefois qu’il n’y pensait pas en se levant tous les matins pour aller se raser. Mais qu’il le ferait «si jamais il y a nécessité, si jamais le drapeau est à terre, s’il faut le ramasser».

La «matrice»

Il a rappelé qu’il était «de gauche» et qu’il était «pour le partage».

«Je considère que notre société vit dans une indécence. Une indécence qui est celle des femmes de ménage, c’est l’indécence par le bas. Une vie de galère pour un salaire de misère […] Et il y a une indécence par le haut quand il y a des milliards qui sont gagnés, y compris pendant la crise. Il y a une indécence et ce sont les nouveaux seigneurs. Et ils sont servis», a-t-il constaté.

Selon lui, c’est sa «matrice», ce qui le «motive», ce qui fait qu’il se «lève le matin». Ce n’est pas 2022.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
élection présidentielle, François Ruffin, La France insoumise (LFI)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook