France
URL courte
339
S'abonner

Au lendemain des déclarations de François Ruffin, qui s’est dit «prêt à ramasser le drapeau» si nécessaire pour représenter La France insoumise à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon affirme que le drapeau est «fermement tenu» sans toutefois complètement exclure de passer le relai.

Des primaires chez les Insoumis pour préparer 2022? C’est ce qui a traversé l’esprit de certains lorsque François Ruffin, député La France insoumise (LFI) de la Somme, a déclaré mardi 26 mai qu’il était prêt à «ramasser le drapeau», ce qui exclurait une candidature de Jean-Luc Mélenchon pour représenter le mouvement qu’il a lancé en 2016. Le principal intéressé a répondu ce mercredi, 24 heures après, invité en duplex des «4 Vérités» sur France 2.

«J’approuve l’état d’esprit de François», lance le leader Insoumis, précisant que le drapeau est pour l’instant «fermement tenu». «Je n’ai pas la vanité de me croire éternel», ajoute-t-il, avant d’encourager ses camarades à avoir la même ambition que M.Ruffin: «Si jamais le drapeau venait à tomber à terre, vous devriez le relever et avec lui l’énergie de l’insoumission».

Il estime que les 23 parlementaires du mouvement LFI ont des «personnalités capables de le faire». «On ne laissera jamais tomber cette lutte qui nous anime», conclut-il.

«Nous sommes plusieurs à pouvoir le ramasser»

La déclaration de François Ruffin a été commentée par une autre figure de LFI, le député du Nord Adrien Quatennens. «Jusqu’à preuve du contraire, le drapeau est plutôt bien tenu par quelqu’un qui a rassemblé sept millions de personnes autour de son programme», rappelle sur LCI le coordinateur du mouvement, en référence au nombre de voix obtenues à la présidentielle de 2017.

Sans pouvoir affirmer si Jean-Luc Mélenchon se représentera ou non, il souligne que d’autres personnalités ont émergé au sein du mouvement de gauche, pas seulement François Ruffin, mais aussi Mathilde Panot, Alexis Corbière ou Éric Coquerel. Il confirme qu’«il n’y aura pas de primaires» chez LFI, mais que «si le drapeau devait tomber, nous sommes plusieurs à pouvoir le ramasser». Une chose semble sûre: il y aura un candidat Insoumis en 2022.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
Adrien Quatennens, Présidentielle française 2022, candidature, La France insoumise (LFI), François Ruffin, Jean-Luc Mélenchon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook