France
URL courte
Le déconfinement en France (70)
4916917
S'abonner

N'appréciant pas l'application StopCovid dont l’utilisation a été votée ce 27 mai au Parlement, le leader de La France insoumise a appelé ceux qui projetaient de l'utiliser à effacer son numéro de téléphone de leurs appareils.

Alors que l'Assemblée nationale a voté en faveur de l'utilisation de l'application de traçage pour smartphone StopCovid, Jean-Luc Mélenchon a demandé que ses utilisateurs suppriment son numéro de téléphone vu qu'il est très critique envers le projet.

«Je bénéficie de ce privilège d’être à la tribune pour dire à tous ceux qui m’ont dans leur annuaire, leur agenda, leurs contacts de retirer mon nom immédiatement de leurs téléphones si jamais ils prennent pour eux l’application», a-t-il lancé, mettant en garde contre la restriction des libertés induite par l'utilisation d'une telle solution de traçage selon lui.

Téléchargeable dès ce week-end, l'application pourra alerter ses utilisateurs s'ils ont croisé une personne contaminée par le nouveau coronavirus, à moins d'un mètre, pendant au moins 15 minutes. L'application devrait fonctionner au moyen de la technologie et ne pas utiliser la géolocalisation.

Le Covid-19 «dans un pays libre»

Le chef des Insoumis a affirmé faire «partie de ceux qui ne veulent pas qu’on sache près de qui [il] étai[t] à moins d’un mètre pendant plus d’un quart d’heure. Je ne veux pas!», a-t-il insisté. «Un quart d’heure et moins d’un mètre, c’est le temps d’un baiser.»

«Après avoir jugulé un danger, le Covid-19, on pourra en juguler d’autres», a-t-il poursuivi. «J’aime mieux attraper le Covid dans un pays libre qu’y échapper dans un État totalitaire», a résumé le député, paraphrasant le philosophe André Comte-Sponville.

Dossier:
Le déconfinement en France (70)

Lire aussi:

Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Le seuil des 52.000 nouveaux cas journaliers de Covid-19 dépassé en France
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
France, application, Covid-19, Jean-Luc Mélenchon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook