France
URL courte
165623
S'abonner

Claude Goasguen, député français et membre des Républicains, est décédé ce 28 mai après avoir contracté précédemment le coronavirus et avoir été placé en réanimation. Le député de 75 ans a fait un arrêt cardiaque.

Ce jeudi 28 mai, Claude Goasguen, député et membre des Républicains, est décédé des suites du coronavirus, comme le précise Paris Match. Il est mort à l’hôpital Corentin-Celton d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), à l'âge de 75 ans, selon BFM TV.

En réanimation pendant «22 jours» à cause du coronavirus, l'ancien maire du XVIe arrondissement de Paris «allait mieux» et «remarchait», mais il a connu par la suite des complications cardiaques et est décédé à 9h, ont fait part à l’AFP sa famille et son entourage.

Une figure emblématique de la droite

Député de longue date réélu de nombreuses fois, dont en 2012 et 2017, il était considéré comme l'un des «parrains» de la droite parisienne.

En outre, pendant la période comprise entre 2008 et 2017, il a été maire du XVIe arrondissement de Paris.

Avocat de profession, il avait été aussi un éphémère ministre de la Réforme de l'État dans le premier gouvernement d'Alain Juppé en 1995.

M.Goasguen avait été également président de la Corpo d'Assas, syndicat étudiant proche d'Occident, mais avait démenti avoir appartenu au mouvement d'extrême droite, contrairement à Gérard Longuet, Alain Madelin ou Patrick Devedjian.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
Covid-19, Les Républicains (LR), Claude Goasguen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook