France
URL courte
9731
S'abonner

Emmanuel Macron n’a pas appelé l’humoriste Jean-Marie Bigard pour avoir son avis, mais pour le soutenir et montrer qu’il tenait à la liberté d’expression, a déclaré au micro de BFM TV Patrick Sébastien, commentant le récent appel téléphonique du Président sur lequel Bigard est revenu à plusieurs reprises.

Ayant reçu un appel du Président de la République après s’être exprimé dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux au sujet de la réouverture des bars et restaurants, l’humoriste Jean-Marie Bigard a livré son interprétation des raisons de cette communication téléphonique en déclarant notamment qu’Emmanuel Macron s’était adressé à lui, «comme il a un peu de mal à s’adresser au peuple». Or, Patrick Sébastien, qui explique avoir servi d’intermédiaire dans cette communication explique que les raisons sont différentes.

​«J’ai reçu un message du Président, il y a un mois à peu près, qui me disait qu’il avait vu que Bigard était brimé. [...] Et le Président me dit: "Je voudrais joindre Bigard pour dire que moi, je ne suis pas comme ça et que je suis pour la liberté d’expression"», explique Sébastien au micro de BFM TV, ajoutant que la volonté du chef de l’État était d’«être sympa» avec l’humoriste.

Et de souligner qu’en aucun cas l’objectif du Président n’était d’appeler l’humoriste pour lui parler de la politique, ni de le consulter sur quoi que ce soit.

«Le Président est quand même assez fâché. [...] Il reste mon ami, Jean-Marie, mais là je crois qu’il a déconné un petit peu, car le Président l’a appelé par gentillesse. [...] Et il se retrouve à dire "Macron m’a appelé pour avoir mon avis"», poursuit Sébastien.

Vidéo de Bigard et l’appel qui s’en est ensuivi

Le 9 mai, Jean-Marie Bigard avait posté une vidéo «coup de gueule» dans laquelle il appelait notamment à la réouverture des restaurants et des bars, pour retrouver «un petit peu de joie et de bonne humeur». Cette publication a été visionnée, comme le souligne son auteur, plus de 8 millions de fois.

Revenant sur l’appel d’Emmanuel Macron, l’humoriste a dit que le Président avait approuvé toutes les phrases qu’il avait dites.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Sans masque, des policiers dansent la macarena dans un commissariat d’Aubervilliers en plein couvre-feu – vidéo
Tags:
appel, Jean-Marie Bigard, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook