France
URL courte
6647
S'abonner

Au cours de la phase 2 du déconfinement, la liberté va redevenir la règle, a promis Édouard Philippe, qui a annoncé l'accéleration de la réouverture des écoles et collèges, mais aussi des parcs, des restaurants et des cafés. Il a toutefois souligné que la limitation des regroupements à dix personnes dans les lieux publics resterait en vigueur.

Expliquant que le déconfinement serait «un peu plus prudent» au cours des trois prochaines semaines dans les zones qui restent «orange» que sur le reste du territoire, le Premier ministre français a annoncé que désormais la liberté regagnait du terrain en France.

«La liberté, enfin, va redevenir la règle et l’interdiction constituera l’exception», a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse dédiée aux mesures que le pays adoptera lors de la phase deux du déconfinement, qui débutera la semaine prochaine.

Selon Édouard Philippe, il a été décidé d’accélérer la réouverture des écoles et des collèges dans toutes les zones et des lycées dans les zones vertes ainsi que celle des cafés, des restaurants, des bars et le «retour progressif de la vie culturelle et sportive», mais avec des contraintes spécifiques dans les zones placées en vigilance orange.  

«Mais cette liberté retrouvée implique des contraintes. La limitation des regroupements à dix personnes dans l’espace public est maintenue. Le principe du recours au télétravail doit toujours être privilégié », a ajouté le chef du gouvernement.

Les lacs, les plans d'eau, les musées, les monuments rouvriront également sur l'ensemble du territoire, a détaillé Philippe.

Port du masque

Le port du masque pourra être imposé dans de nombreux espaces, a précisé le Premier ministre. Ainsi, a-t-il expliqué, à la demande des maires, les préfets pourront par mesure de précaution supplémentaire imposer le port du masque dans l'espace public.

«Ce sera aux acteurs locaux d'en décider».

Application StopCovid

Quant à l’application StopCovid, Édouard Philippe a invité les Français à l’«utiliser» à partir du 2 juin. Nous «avons pris toutes les garanties», sur le respect de la vie privée et des libertés, a assuré le Premier ministre.

C'est un «outil nouveau», mais un «élément extrêmement puissant de lutte contre la propagation de l'épidémie».

Lire aussi:

Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Tags:
Covid-19, déconfinement, Edouard Philippe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook