France
URL courte
43364
S'abonner

Ancien chef de Bercy, puis commissaire européen chargé de veiller au bon respect des règles budgétaires communes, Pierre Moscovici va prendre la direction de la Cour des comptes, un poste resté vacant depuis six mois, a annoncé l'Élysée le 30 mai.

L'ancien ministre socialiste et ex-commissaire européen Pierre Moscovici sera nommé le 3 juin premier président de la Cour des comptes, a indiqué samedi l'Élysée, confirmant une information du Journal du Dimanche.

M. Moscovici, 62 ans, succède à Didier Migaud, parti en janvier présider la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

L'ancien ministre socialiste avait pour sa part quitté à l'automne dernier son poste de commissaire européen aux Affaires économiques, une fonction dans laquelle il tançait régulièrement le gouvernement français pour ses efforts insuffisants en matière de réduction des déficits publics, indique l'AFP.

Homme aux multiples vies politiques, revendiquant un positionnement social-démocrate, M. Moscovici a été ministre délégué aux Affaires européennes de Lionel Jospin entre 1997 et 2002, puis ministre de l'Économie et des Finances de Jean-Marc Ayrault sous le précédent quinquennat, entre 2012 et 2014, avant de rejoindre Bruxelles.

Son nom avait circulé pour occuper la présidence de la Cour ces derniers mois, comme ceux du président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale Éric Woerth (LR) et celui de la ministre de la Justice Nicole Belloubet.

Lire aussi:

L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
Tags:
Cour des comptes (France), Pierre Moscovici, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook