France
URL courte
221760
S'abonner

L’humoriste noir Ahmed Sylla avait joué un esclave dans un sketch de Jérémy Ferrari sur le plateau de Touche pas à mon poste, l’émission de Cyril Hanouna. Diffusée en 2013, la vidéo a refait surface sur Twitter et a pris une tout autre ampleur depuis le meurtre de George Floyd.

Un sketch d’Ahmed Sylla et Jérémy Ferrari sur l’esclavage a fait un «bad buzz» sur Twitter, suscitant l’indignation des internautes. L’humoriste noir a été cité près de 14.000 fois sur le réseau social dans la soirée du mardi 2 juin, pour un passage dans Touche pas à mon poste qui date de 2013. Il semble ne plus faire rire beaucoup de monde dans le contexte actuel.

Ahmed Sylla y apparaît à moitié nu, attaché à une corde et parle avec un accent très prononcé. Le sketch avait visiblement pour but de dénoncer l’esclavage et le racisme, mais l’humoriste semble surtout avoir suscité le dégoût de la communauté noire.

Elle lui reproche d’avoir tout simplement accepté de jouer ce rôle, tandis que le mouvement «Black Lives Matter» (la vie des Noirs compte) a resurgi aux États-Unis après la mort de George Floyd lors d’une arrestation par un policier blanc. Ahmed Sylla ne s’est pas encore officiellement exprimé à ce sujet.

«Justice pour Adama»

Le mouvement antiraciste en France semble s’être axé autour de la mort d’Adama Traoré en 2016. Ce mardi, près de 20.000 personnes se sont rassemblées à la porte de Clichy, à Paris, peu après l’annonce d’une nouvelle expertise sur le corps du jeune homme noir, dont les conclusions mettent en cause les gendarmes qui l’ont arrêté.

«Ce n’est plus le combat que de la famille Traoré, c’est votre combat à vous tous» a lancé Assa Traoré, sœur aînée d’Adama, et membre du «comité vérité et justice pour Adama». Des pancartes dénonçant à la fois le racisme et les violences policières ont été brandies. La manifestation, interdite par la préfecture de police, a engendré des affrontements avec les forces de l’ordre.

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
Adama Traoré, polémique, caricature, Touche pas à mon poste (TPMP), esclavage, humoriste, Cyril Hanouna
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook