France
URL courte
1138
S'abonner

Marlène Schiappa semble inquiète à propos de la candidature d’Agnès Buzyn à Paris, révèle un message interne dont Le Pointa eu connaissance. Pour sauver les meubles, la secrétaire d’État appelle en outre à ne pas faire campagne dans certains quartiers.

Marlène Schiappa ne nourrit plus d’espoir quant à la candidature d’Agnès Buzyn (LREM) à Paris, en témoigne un message qu’elle a rédigé en interne, repris par Le Point ce vendredi 5 juin. 

La secrétaire d’État à l'Égalité entre les femmes et les hommes craint en effet une déroute au second tour des élections municipales parisiennes.

Marlène Schiappa, elle-même numéro deux d’une liste macroniste, va jusqu’à imaginer ne récolter aucun élu dans sa circonscription du 14e arrondissement.

«Plus personne ne pense qu'Agnès Buzyn va être élue maire de Paris […] Je ne suis pas pour mentir aux gens et dire “votez Buzyn pour qu'elle soit maire de Paris”, mais être très honnête sur les enjeux. On aura sans doute un seul élu […] Ou plutôt entre zéro et un seul», écrit-elle dans ce message que s’est procuré Le Point.

Le 28 mai dernier, Marlène Schiappa saluait pourtant la reprise de la campagne municipale d’Agnès Buzyn, y voyant du «positif», et expliquait ne vouloir conclure aucune alliance avec LR.

Délaisser certains quartiers?

Dans ce message interne, Marlène Schiappa transmet également certaines consignes en vue de la dernière ligne droite vers le second tour des municipales, rapporte Le Point. 

Elle appelle en particulier à se focaliser sur certains quartiers, quitte à en délaisser d’autres, à en croire la publication.

La secrétaire revient en particulier sur le cas de Porte de Vanves, quartier qu’elle considère comme d’ores et déjà perdu, expliquant que «c’est contre-productif de faire campagne là-bas». Marlène Schiappa incite plutôt les militants à se tourner vers les potentiels électeurs LREM, pour «sécuriser notre socle».

«Je pense qu'il ne faut pas perdre une minute sur les quartiers qui ne votent pas pour nous […] Donc, c'est très simple, bootable [sic] à fond dans ces quartiers, phoning à fond sur les Marcheurs pour qu'ils sortent de chez eux le 28 juin et aillent voter. On ne va pas en deux semaines monter un nouveau programme», explique-t-elle dans cette note à usage interne.

La liste menée par Agnès Buzyn est en ballottage à la veille du second tour des élections municipales, après avoir reçu 17,26% des voix au premier tour, contre 22,72% pour la liste menée par Rachida Dati (LR), et 29,33 % pour celle d’Anne Hidalgo (PS).

Lire aussi:

Moins de 24h après sa nomination, #CastexDemission déjà top tendance sur Twitter
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Un colistier du nouveau maire de Saint-Ouen tente d’échapper à un contrôle sur un scooter volé
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Tags:
Anne Hidalgo, Rachida Dati, élections municipales en France (2020), Agnès Buzyn, Marlène Schiappa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook