France
URL courte
131112
S'abonner

Selon les chiffres de l’Intérieur, les manifestations contre les violences policières qui se sont tenues samedi 6 juin dans différentes villes françaises ont réuni 23.300 personnes, dont 5.500 à Paris.

Le 6 juin, plusieurs villes françaises, dont Paris, ont été les théâtres de rassemblements contre les violences policières et ce, en dépit des restrictions sanitaires. Dans la capitale, l'un d'eux s'est tenu près de l'ambassade des États-Unis et rendait en outre hommage à George Floyd, étouffé par un policier à Minneapolis. Ensuite, une autre action a eu lieu sur l'esplanade du Champ-du-Mars

D'après les évaluations de l'Intérieur, citées par l'AFP, ces rassemblements ont réuni 23.300 personnes, dont 5.500 à Paris.

Les autres villes concernées sont Bordeaux, Lyon, Lille, Rennes ou encore Marseille.

Jusqu'à 20.000 manifestants mardi dernier

Le 2 mai, un rassemblement a réuni plusieurs milliers de personnes devant le tribunal de Paris à l'appel du collectif de soutien à la famille d'Adama Traoré, décédé en 2016 après son interpellation. Il s’est tenu dans un contexte de mobilisations aux États-Unis en mémoire de George Floyd, également mort lors d'une interpellation, et s'est accompagné d'incidents.

Selon des sources policières citées par BFM TV, quelque 20.000 personnes s'étaient alors rassemblées.

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Tags:
manifestation, France, violences policières
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook