France
URL courte
15233
S'abonner

Le parti La République en marche a fait savoir qu’il s’associerait à l’hommage international qui sera rendu à George Floyd, l’Afro-Américain tué par un policier aux États-Unis, en observant huit minutes et 46 secondes de silence.

Le parti présidentiel en France a lancé sur Twitter un appel à cesser toute activité durant huit minutes et 46 secondes «afin de se recueillir en mémoire de George Floyd et de témoigner sa solidarité avec toutes les victimes de racisme dans le monde».

LREM a déclaré qu’il respecterait ce temps d'hommage international à George Floyd, mort le 25 mai lors d’une interpellation musclée à Minneapolis, qui sera inhumé ce 9 juin.

«Alors que les obsèques de George Floyd, assassiné par un policier à Minneapolis le 25 mai 2020, se tiendront ce mardi 9 juin à 18h00, heure de Paris, La République en marche s’associera à l’hommage international qui lui sera rendu au même moment en observant huit minutes 46 secondes de silence en sa mémoire», indique le parti dans un communiqué.

Dans ce contexte, les Marcheurs ont affirmé que la situation en France n’était «en rien comparable à celle des États-Unis».

LREM appelle toutefois à «entendre le cri de colère manifesté par une grande partie de la jeunesse française ces derniers jours pour dénoncer le racisme, la haine et toute forme de discrimination et de violences», car entendre ce cri signifie notamment «s’opposer aux amalgames qui reviendraient à dire que nos institutions et notre police sont racistes».

Le parti déclare que «toutes les manifestations de racisme et de violence dans la police doivent être condamnées et sanctionnées fermement […] mais ne sont en aucun cas représentatives de l'ensemble des forces de l’ordre».

LREM a tenu à saluer le «travail remarquable extrêmement difficile au quotidien» de ces forces et leur a exprimé «toute sa reconnaissance».

Les manifestations continuent

Observer une minute de silence est devenu partout dans le monde un acte symbolique, un hommage funéraire. Huit minutes et 46 secondes de silence seront respectées à la mémoire de George Floyd, le temps pendant lequel l’homme a été maintenu au sol sous le genou du policier.

De nombreux rassemblements sont organisés ce 9 juin à la mémoire de George Floyd, notamment à Paris, Lille, Bordeaux, Grenoble, Dijon, Amiens, Bourges, Poitiers et Angers. Christophe Castaner a d’ores et déjà déclaré que ces manifestations n’étaient pas autorisées en raison de la crise sanitaire, mais a ajouté qu’il n’y aurait pas «de sanctions et de PV pour la participation à cette manifestation».

La mort de George Floyd a fait déferler une vague de manifestations contre le racisme et les violences policières sur les États-Unis, mais également sur toute l’Europe, notamment la France, la Belgique, le Danemark et la Hongrie.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Tags:
minute de silence, hommage, George Floyd, La République en Marche! (LREM)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook