France
URL courte
28541
S'abonner

La famille d’Adama Traoré persiste et signe face à l’invitation de rencontrer la garde des Sceaux: non seulement ils lui ont dit non, mais Assa a réclamé de l’Élysée «des actes» avant toute chose.

«Les mots ne suffisent plus, ce sont des actes judiciaires que nous demandons», a scandé ce 9 juin Assa Traoré lors d'une conférence de presse dans le XXe arrondissement de la capitale.

Après que la famille a refusé d'être reçue par la garde des Sceaux Nicole Belloubet, laquelle lui avait proposé une rencontre après plusieurs rassemblements en l’hommage du jeune homme décédé, Assa Traoré a déclaré vouloir des «actes» de l’Élysée.

«Aujourd'hui, nous refusons le rendez-vous avec la ministre de la Justice, si elle doit rencontrer quelqu'un c'est le procureur, si quelqu'un doit être convoqué ce sont les gendarmes. On ne demande pas que les discussions se fassent dans un salon de thé de l'Élysée. Si l'Élysée doit nous recevoir, ce sera seulement après des actes», a-t-elle scandé devant la foule.

Appel à une «mobilisation nationale»

Ne comptant pas s’arrêter là, la famille appelle désormais à «une mobilisation nationale du peuple français» samedi prochain à Paris.

«S'il le faut, toutes les semaines nous sortirons dans la rue», a indiqué Assa, évoquant des «événements non déclarés» pour prendre «par surprise» les autorités.

Refus de la rencontre avec la ministre de la Justice

Les Traoré ont déclaré avoir été contactés lundi par le cabinet de Nicole Belloubet «pour échanger» mais ont refusé, selon l'avocat de la famille, Yassine Bouzrou.

Suite à cette demande, plusieurs internautes et personnalités publiques ont dénoncé une violation de la séparation des pouvoirs.

Lire aussi:

Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
Tags:
Nicole Belloubet, palais de l'Élysée, invitation, Adama Traoré
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook