France
URL courte
4415
S'abonner

La ministre française des Armées, Florence Parly, a annoncé que plus de 115.000 euros seraient débloqués par l’Agence de l’innovation de défense pour créer un tissu aux propriétés antivirales dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Un tissu innovant à base de particules d’argent, qui aura des propriétés antivirales, sera créé en France grâce au financement du ministère des Armées qui prévoit une enveloppe de 115.992 euros à cette fin, a annoncé vendredi 12 juin la ministre française des Armées, Florence Parly.

«Le ministère des Armées continue à soutenir les projets innovants de lutte contre le Covid-19. L’Agence de l’innovation de défense financera à hauteur de 115.992 euros le développement d’un tissu innovant aux propriétés antivirales porté par le groupe Serge Ferrari et le laboratoire VirHealth», a indiqué la ministre sur Twitter.

​La toile composite aux propriétés antivirales et bactéricides, qui permet notamment de réduire la propagation du virus Covid-19, est baptisée Agir. Selon le site du groupe Serge Ferrari, les membranes Agir peuvent être utilisées dans des lieux recevant du public et à forte fréquentation (écoles, bureaux, commerces, transports, CHR, établissements de santé).

«Ce revêtement à base de particules d’argent résistantes au virus pourra être utilisé pour protéger les toiles de tente, les matelas, les combinaisons ou les poignées de porte. Un premier échantillon sera disponible fin juin», a ajouté Mme Parly.

Selon la ministre, cette «toile antivirus révolutionnaire» permettrait d’endiguer la contamination via les matériaux.

La Défense a retenu 37 projets anti-Covid pour 10 millions d’euros

La création de ce tissu spécial figure parmi les 37 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets anti-Covid-19 du ministère des Armées qui a été clôturé le 12 avril.

Le 10 juin, l’Agence de l’innovation de défense (AID) a publié une liste des projets en cours de financement par la Direction générale de l’armement (DGA) et l’AID pour un montant total de 10 millions d’euros.

Selon le ministère des Armées, l’AID avait reçu près de 2.580 projets portant sur les moyens de protection, de décontamination, de diagnostic ou encore de gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Gorbatchev reçoit un message de Biden
Tags:
financement, ministère français des Armées, France, Florence Parly, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook