France
URL courte
31019
S'abonner

Affecté à la police aux frontières (PAF) de Chambéry, un policier âgé de 49 ans a été trouvé mort par la gendarmerie qui a constaté qu’il s’était tiré une balle en pleine tête avec son arme de service, relate France Bleu.

Un agent affecté à la police aux frontières (PAF) de Chambéry depuis plusieurs années, a été trouvé mort ce jeudi matin 11 juin au pied de la montagne de La Mandallaz, fait savoir France Bleu.

Il a été établi que l’homme de 49 ans a mis fin à ses jours à l’aide de son arme de service. Il travaillait à la PAF de Chambéry depuis 2017.

Le peloton de gendarmerie de haute montagne d’Annecy, qui a découvert le corps, a indiqué qu’il s’était suicidé en se tirant une balle dans la tête.

Il s’agit du 17e mort dans les rang de la police nationale depuis le début de l’année.

D’après le directeur de la PAF de Savoie, cité par France Bleu, il «n'a absolument aucun lien» avec le climat tendu qui accompagne actuellement le travail des policiers.

Toutefois, on ignore pour le moment les circonstances ou les raisons qui ont mené à ce drame. Une cellule psychologique, où les appels sont «anonymes, confidentiels et gratuits», a été ouverte pour ses collègues.

Lire aussi:

Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Le canon Caesar toujours aussi performant: Prague proche d’en commander 52 unités
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
suicide, France, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook