France
URL courte
42016
S'abonner

Avec un revolver, deux individus ont braqué une salle de ventes à Lyon, se sont emparés d’un lot de bijoux, estimé à plus de 400.000 euros, avant de s’enfuir dans une voiture équipée d’un gyrophare et d’une plaque siglée «police». Plus tard, un véhicule en feu a été signalé à Sainte-Foy-lès-Lyon.

Deux individus qui portaient des masques chirurgicaux ont fait irruption, le 11 juin, dans l’hôtel des ventes d’Ainay, rue de Castries à Lyon, et sous la menace d’un revolver se sont fait remettre un lot de bijoux destinés à une prochaine vente, relate Le Progrès.

Selon le quotidien, les malfaiteurs ont pris la fuite dans une voiture équipée d’un gyrophare et d’une plaque de police, au volant de laquelle se trouvait un autre complice.

D’après le média, un peu plus tard, un véhicule en feu a été détecté au pied d’une barre de la résidence «Val Rose», avenue Valioud à Sainte-Foy-lès-Lyon. Le panache de fumées noires était visible de loin, comme en attestent des photos publiées sur les réseaux sociaux.

Le lien de l’incendie avec le braquage confirmé

Les secouristes, venus sur place, n’ont pas trouvé de passagers dans la voiture brûlée. Comme l’indique la source, ces derniers ont quitté les lieux probablement dans un autre véhicule.

D’après les premières constatations, le rapprochement avec le braquage armé commis un peu plus tôt a été établi. En outre, le préjudice du vol dépasserait 400.000 euros, selon des estimations.

Une enquête a été ouverte et confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire.

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
Lyon, incendie, véhicule, bijoux, braquage, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook