France
URL courte
419126
S'abonner

Jean-Luc Mélenchon a ironisé sur le discours du Président du 14 juin à propos du déconfinement. Sur Twitter, il l’a comparé à une «pluie de truismes, de mots volés et de poncifs» et à un «bavardage gluant». «Macron saoule», a-t-il conclu avant de dire qu’«il n'y a pas de quoi être fiers» dans la gestion de la crise sanitaire.

La prise de parole d’Emmanuel Macron sur l’étape suivante du déconfinement, tenue le 14 juin, a été critiquée par Jean-Luc Mélenchon dans une série de publications sur Twitter.

Le chef de file de La France insoumise (LFI) a d’abord condamné la gestion de la crise sanitaire par l’État.

«Non, M.Macron. il n'y a pas de quoi être fiers de ce qui a été fait par le gouvernement pendant cette crise. Ce satisfecit est lunaire».

Ensuite, il s’est interrogé à propos du discours présidentiel:

«Il est candidat à quelque chose? Il y a une élection? Pourquoi récite-t-il ce programme qu'il a contredit jusqu’à ce jour?».

​Enfin, Mélenchon a qualifié le discours de «pluie de truismes, de mots volés et de poncifs». Il a lancé «Macron saoule» avant de conclure qu’il s’agissait d’«un feuilleton bavard [qui] continue» et d’un «bavardage gluant».

​Nouvelle levée des restrictions

Emmanuel Macron s’est adressé à la nation le 14 juin pour la quatrième fois depuis le début de l’épidémie. Il a annoncé le passage de la France métropolitaine en zone verte dès le 15 juin, la réouverture des frontières entre les États membres de l’Union européenne. La reprise d’activité dans la restauration est prévue à partir du 22 juin, tout comme l’accueil de tous les élèves dans les écoles, les collèges et les lycées.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Tags:
La France insoumise (LFI), discours, déconfinement, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook