France
URL courte
18538
S'abonner

Passage total au «vert», réouverture des restaurants et bars, retour dans les écoles... Trois mois après le début du confinement, Emmanuel Macron a fait plusieurs déclarations le 14 juin au soir. Pourtant, pour la majorité des Français il n’a pas été «convaincant», indique un sondage OpinionWay et Organ'ice pour Les Échos.

Selon un sondage OpinionWay et Organ'ice réalisé pour Les Échos, la majorité des Français a salué l'accélération du déconfinement annoncée le 14 juin par Emmanuel Macron. Ainsi, 83% ont approuvé la réouverture totale des bars et restaurants en région parisienne, 84% ont jugé positif le retour des visites dans les Ehpad, 67% ont approuvé la réouverture des frontières en Europe.

Néanmoins, 61% des sondés ont jugé le Président moins «convaincant» que le 13 avril dernier, lorsqu'il avait annoncé la première étape du déconfinement pour le 11 mai.

Comme l’a expliqué aux Échos Frédéric Micheau, directeur du département Opinion et Politique chez OpinionWay, cette correction est «naturelle»:

«L'allocution de dimanche ne concernait pas que le déconfinement mais aussi la relance économique et le nouveau cap. Elle se situe entre celle du 13 avril, porteuse d'espoir avec la sortie prochaine du tunnel, et la prochaine attendue pour le mois de juillet. Cette correction est naturelle car ce n'est pas le déconfinement qui suscite de la méfiance, mais la suite».

La page du premier acte de la crise est tournée

S’adressant à la Nation dimanche 14 juin pour la quatrième fois depuis le début de la crise due au Covid-19, le Président a annoncé le passage de l’ensemble de la France, à part la Guyane et Mayotte, en zone verte, ainsi que la reprise des déplacements entre les États membres de l’Union européenne. L'Île-de-France verra par ailleurs la réouverture des restaurants dès la semaine prochaine.

Cependant, M.Macron a souligné la nécessité d’éviter au maximum les rassemblements, qui resteront eux très encadrés.

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
Affaire Navalny et menaces de sanctions: «on est dans un jeu de rôle théâtral», selon Mariani
Tags:
confinement, déconfinement, allocution télévisée, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook