France
URL courte
71535
S'abonner

Un nouvel acte de vandalisme touchant la mémoire de Charles de Gaulle a été relayé sur Twitter. Un buste du général a été recouvert de peinture et «esclavagiste» tagué dans le Nord. Le président de la région dénonce un acte «scandaleux» et appelle à «des sanctions fortes».

Un buste du général a été dégradé dans la commune de Hautmont, dans les Hauts-de-France, a fait savoir le président de la région Xavier Bertrand qui a relayé deux photographies sur Twitter. Cet acte intervient après la dégradation d’une première statue de Charles de Gaulle le 13 juin, en Seine-Saint-Denis.

Les images montrent le buste recouvert de peinture orange et «esclavagiste» tagué en rouge sur son socle. Le monument a été endommagé quelques jours avant le 80e anniversaire de l’Appel du 18 juin. Selon l’élu des Républicains, il s’agit d’un acte «scandaleux» qui doit être fermement sanctionné.

En réaction aux nombreux actes de vandalisme commis dans plusieurs pays et visant des statues de personnages historiques liés à la colonisation, Emmanuel Macron a assuré dimanche 14 juin que la France n’effacerait «aucune trace ni aucun nom de son Histoire». La République «ne déboulonnera pas de statue», a-t-il précisé.

En marge du mouvement antiraciste né suite au le meurtre de George Floyd, plusieurs monuments ont été vandalisés et des statues déboulonnées en Europe et aux États-Unis.

En France, outre ces deux monuments consacrés au général de Gaulle, une plaque commémorant «les Français et les Nord-Africains tombés dans le quartier des Quinze-Vingts» pendant la libération de Paris en 1944 a été dégradée à Paris.

Statues détruites à l’étranger

Aux États-Unis, à la Nouvelle-Orléans, le buste de l’esclavagiste John McDonough a été démoli le 13 juin par des manifestants dans le cadre des protestations contre le racisme et les violences policières.

À Boston, dans le Massachussetts, et en Virginie, deux statues de l’explorateur génois Christophe Colomb ont ainsi été vandalisées le 10 juin.

Une statue de l'ex-roi Léopold II, figure controversée du passé colonial de la Belgique, a été retirée d'un square le 9 juin à Anvers. D’autres statues du roi belge ont également été vandalisées dans plusieurs villes du pays comme à Hal, Ostende, Ekeren et Tervuren.

À Londres, «raciste» a été tagué le 7 juin sur la statue de Winston Churchill en face du palais de Westminster. Le jour même, à Bristol, la statue du négrier Edward Colston a été déboulonnée et traînée à travers la ville, puis aspergée de peinture rouge avant d’être jetée dans la rivière Avon.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Hauts-de-France, statue, dégradation, vandalisme, Charles de Gaulle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook