France
URL courte
646862
S'abonner

Le rassemblement des soignants de ce 16 juin à Paris est marqué par des affrontements dans le cortège. Des individus en noir, visages masqués, ont renversé une voiture et ont jeté des projectiles en direction des forces de l’ordre. Celles-ci ont risposté avec des grenades lacrymogènes.

Des tensions entre manifestants et forces de l’ordre ont éclaté ce 16 juin à Paris lors du rassemblement des soignants. Des individus en noir et aux visages masqués ont renversé une voiture près de l’esplanade des Invalides, alors que le véhicule avait un autocollant signalant un handicap. 

​​​​Visées par des jets de projectiles, les forces de l’ordre ont répliqué avec des grenades lacrymogènes. 

Un bus de touristes a été attaqué, le chauffeur a été ciblé par des projectiles. Des individus en noir ont essayé d’empêcher le passage du véhicule.

Plusieurs départs de feu ont été constatés.

​Les pompiers ont dû intervenir pour éteindre un feu de poubelle.

​La préfecture de police a annoncé que les brigades de répression de l'action violente allaient arrêter les casseurs repérés en marge de la manifestation. Elle a promis de sanctionner tous les auteurs de violences et de dégradations.

​​Vers 16h00, 16 personnes ont été interpellées, selon la préfecture.

​Selon une source policière citée par BFM TV, de 250 à 300 «individus violents» ont attaqué les forces de l’ordre.

L’une des participantes à la marche a confié au micro de Sputnik qu’en tant qu’hospitaliers, ils dénoncent toutes les violences. Toutefois, elle a expliqué qu’ils continueront à dénoncer la privatisation des hôpitaux en manifestant «de toutes les manières pacifistes qui existent».

La sœur d’Adama Traoré participe à la marche

Assa Traoré, la sœur d’Adama Traoré, jeune homme mort le jour de ses 24 ans le 19 juillet 2016, après son interpellation par les gendarmes à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, a été remarquée à la marche des soignants ce mardi 16 juin à Paris.

Mobilisation des soignants

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mardi à la mi-journée devant le ministère de la Santé à Paris, pour réclamer davantage de moyens en faveur de l'hôpital public et plus largement de l'ensemble du système de santé. 

​À travers toute la France, plus de 220 rassemblements de soignants sont prévus ce 16 juin, dans le cadre de cette journée d'action nationale, organisée à l'appel d'une dizaine de syndicats et collectifs de soignants (CGT, FO, Unsa, Sud, Collectif Inter-Hôpitaux). À Paris, 18.000 personnes ont défilé, selon la police.

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rivière en crue emporte un camion dans le Gard – vidéo
Tags:
forces de l'ordre, gaz lacrymogènes, tensions, Paris, manifestation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook