France
URL courte
141252
S'abonner

«Nous ne pouvons pas nous opposer à sa venue»: alors que la cérémonie officielle à l’occasion du 18 juin se tiendra une heure avant l’arrivée de la présidente du Rassemblement national, les habitants, indépendamment de la mairie, cherchent des moyens pour perturber sa visite, selon France Bleu.

Alors que Marine Le Pen doit se rendre en compagnie de quelques parlementaires jeudi 18 juin sur l’île de Sein, à l’occasion de la commémoration de l’appel lancé par le général de Gaulle en 1940, elle ne pourra pas prendre part à la cérémonie officielle, cette dernière débutant une heure avant son arrivée, informe France Bleu.

Ainsi, la commémoration se tiendra à 9h00, soit une heure avant l’arrivée de Mme Le Pen, et réunira une dizaine de personnes, informe le média.

«Quand Madame Le Pen arrivera, la cérémonie officielle sera terminée», a déclaré Didier Fouquet, le maire de la commune, cité par la radio. Il explique pourtant qu’interdire sa venue n’est pas possible.

«Nous ne pouvons pas nous opposer à sa venue.»

«On nous vole notre fête»

«Sa présence fait que l'on nous vole notre fête sur l’île de Sein, elle récupère des symboles et des valeurs», explique encore le maire.

Pour leur part, les habitants de l’île pensent à leurs moyens de perturber cette visite. Parmi leurs idées, avancées, indépendamment de la mairie, figure l’emballage de monuments ou même une «île morte».

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook