France
URL courte
72528
S'abonner

Des dizaines de personnes se sont rassemblées devant le commissariat du VIIe arrondissement de Paris dans lequel était en garde à vue Farida, une infirmière qui a lancé des pierres sur des policiers. Elle a été libérée dans l'après-midi.

De nombreuses personnes sont actuellement devant le poste de police dans lequel avait été placée en garde à vue Farida, une infirmière dont l’arrestation «musclée» a provoqué l’indignation sur les réseaux sociaux. Elle a été arrêtée après avoir lancé des pierres sur des CRS, dont l’un a porté plainte.

Sa famille explique que c’est un «geste de colère» suite à la pandémie de coronavirus et à la situation dans les hôpitaux publics. Des députés de la France insoumise lui ont publiquement apporté leur soutien.

Campagne de soutien

Le 16 juin, Farida, âgée de 50 ans, a été arrêtée pour outrage et jet de projectiles sur les forces de l'ordre. Son interpellation musclée a été filmée et a entraîné une polémique sur les réseaux sociaux. Des personnalités politiques et des internautes ont lancé le hashtag #LiberezFarida.

Son interpellation «a été réalisée compte tenu du comportement» de cette femme, selon la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
Paris, manifestation, interpellation, infirmière
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook