France
URL courte
72528
S'abonner

Des dizaines de personnes se sont rassemblées devant le commissariat du VIIe arrondissement de Paris dans lequel était en garde à vue Farida, une infirmière qui a lancé des pierres sur des policiers. Elle a été libérée dans l'après-midi.

De nombreuses personnes sont actuellement devant le poste de police dans lequel avait été placée en garde à vue Farida, une infirmière dont l’arrestation «musclée» a provoqué l’indignation sur les réseaux sociaux. Elle a été arrêtée après avoir lancé des pierres sur des CRS, dont l’un a porté plainte.

Sa famille explique que c’est un «geste de colère» suite à la pandémie de coronavirus et à la situation dans les hôpitaux publics. Des députés de la France insoumise lui ont publiquement apporté leur soutien.

Campagne de soutien

Le 16 juin, Farida, âgée de 50 ans, a été arrêtée pour outrage et jet de projectiles sur les forces de l'ordre. Son interpellation musclée a été filmée et a entraîné une polémique sur les réseaux sociaux. Des personnalités politiques et des internautes ont lancé le hashtag #LiberezFarida.

Son interpellation «a été réalisée compte tenu du comportement» de cette femme, selon la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

Lire aussi:

Poutine conseille aux autres pays de ne pas «franchir la ligne rouge» avec la Russie
Les Américains ont agi de manière unilatérale: «On privatise l’espace: premier arrivé, premier servi»
Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Tags:
Paris, manifestation, interpellation, infirmière
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook