France
URL courte
11327
S'abonner

Un individu a tagué avec de la peinture noire «ACAB», pour «All cops are bastards» («Tous les flics sont des bâtards») sur deux véhicules de police stationnés devant le commissariat de Bordeaux le 16 juin. Pris en flagrant délit, il a tenté de fuir mais a été rattrapé, relate Actu 17.

Lorsque des policiers de la Brigade spécialisée de terrain (BST) de Bordeaux (Gironde) sont sortis du commissariat, ils ont surpris un homme qui était en train de taguer une voiture de police, selon Actu 17.

Voyant les fonctionnaires, l’individu a tenté de fuir mais a été rattrapé. Il s’est opposé à son interpellation de manière violente en donnant des coups de pied.

Une enquête ouverte

L’homme a tagué à la peinture noire «ACAB», pour «All cops are bastards» («Tous les flics sont des bâtards») sur deux véhicules administratifs qui étaient stationnés devant le commissariat.

Âgé de 24 ans, il est bien connu des services de police. Il a été placé en garde à vue. L’enquête est confiée au commissariat de la ville.

«Flics vous allez mourir»

Dans la nuit du 8 au 9 juin, une quinzaine de tags haineux, comme «flics vous allez mourir», «pas de police dans nos quartiers» ou «feu aux prisons», avaient déjà fait leur apparition dans les rues d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
Bordeaux, véhicule, police, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook