France
URL courte
2116118
S'abonner

Après avoir participé le 18 juin au bâchage de la statue du général Joseph Gallieni avec des militants antiracistes, Vikash Dhorasoo a émis une nouvelle idée au micro de BFM TV. Ainsi, il souhaite remplacer certains monuments colonialistes par des statues de sportifs français comme Zinedine Zidane ou Kylian Mbappé.

Invité vendredi 19 juin sur BFM TV, Vikash Dhorasoo, l’ancien milieu de terrain des Bleus et ex-candidat dans le XVIIIe arrondissement à la mairie de Paris, a proposé d’ériger des statues de Zinedine Zidane ou de Kylian Mbappé à la place de celles qui représentent le colonialisme.

Il estime qu’il faut revisiter l’Histoire en mettant les statues des colonialistes, dont celle du général Joseph Gallieni, militaire et administrateur colonial français, dans les musées avec une plaque explicative. Selon lui, cette statue représente l’histoire du colonialisme vue par les vainqueurs alors que certaines en ont souffert.

«À l’époque des Grecs, les statues mises dans l’espace public étaient celles de sportifs. Pourquoi aujourd’hui, on n’érigerait pas une statue de Mbappé par exemple? interroge-t-il avant de poursuivre: Lui a porté la gloire de la France, il a fait rayonner la France à travers le monde, sans tuer une seule personne, en marquant des buts. Il est issu de la diversité, il est jeune, il parle aux enfants des quartiers populaires».

​Zinedine Zidane comme exemple

Vikash Dhorasoo a également cité à titre d’exemple la fresque géante de Zinedine Zidane sur un mur de la Corniche à Marseille.

«Les gens étaient tellement fiers, tellement heureux d’avoir un vrai modèle de victoire, de beauté et à qui on peut s’identifier. On ne s’identifie pas à ce personnage qui a tué des gens à Madagascar».

Participation au bâchage d’une statue

Cette déclaration est intervenue après que Vikash Dhorasoo a participé jeudi 18 juin au bâchage de la statue du général Joseph Gallieni avec des militants antiracistes pour protester contre sa présence place Vauban, à Paris. L’ancien international et joueur du PSG, accompagné de trois militants, interpellés puis rapidement relâchés par la police, ont recouvert d’un drap noir le monument, sans le dégrader.

«C’est une protestation pacifique, non violente mais forte. Monsieur Gallieni est quelqu’un qui a marqué l’Histoire mais pas glorieusement, plutôt du côté obscur», a-t-il déclaré à Sputnik.

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Un 4e État américain autorise la formation des pelotons d'exécution
Vinnik, programmeur russe, jugé en appel: «on a pris pour argent comptant les éléments envoyés par le FBI»
Nouvelle étape du déconfinement en France: ce qui change à partir du 19 mai
Tags:
Kylian Mbappé, Zinédine Zidane, Vikash Dhorasoo, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook