France
URL courte
92330
S'abonner

Désormais, à Rennes, Créteil, Boissy-Saint-Léger et Reims, les passants arrêtés à fumer du cannabis dans la rue devront s’attendre à être condamnés à payer une amende de 200 euros, fait savoir RTL.

Une amende de 200 euros à l’encontre des fumeurs de cannabis sur la voie publique a été mise en place dans plusieurs villes françaises afin de tester ce type de sanction, fait savoir RTL.

Les villes concernées sont Rennes, Créteil, Boissy-Saint-Léger et Reims. Le montant de l’amende forfaitaire a été fixé à 200 euros toutefois, en cas de règlement sous deux semaines, elle sera de 150 euros, mais sera majorée à 450 euros après 45 jours. Une inscription au casier judiciaire est aussi prévue.

Le but de cette mesure est de frapper au porte-monnaie ceux qui consomment du cannabis. La contravention  sanctionnant l’usage illicite de stupéfiants a été mise en place depuis le 16 juin.

Ce test est prévu au moins jusqu’à la fin de l’été, fait savoir le média. Après cette période, cette mesure pourrait être étendue à toute la France.

L’arsenal législatif

Pour rappel, l’arsenal législatif français d’aujourd’hui prévoit déjà jusqu’à un an de prison et 3.750 € d’amende pour la consommation de stupéfiants, mais ces peines sont rarement prononcées, souligne le quotidien Ouest-France.

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Trump sous-entend l’implication du FBI et du département de la Justice dans les fraudes électorales
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Tags:
amende, France, cannabis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook