France
URL courte
11020
S'abonner

Selon un sondage Odoxa, 39% des Français ont une opinion positive à propos du Président de la République. Le Premier ministre recueille quant à lui 48% d'avis favorables, un niveau de popularité qu’Édouard Philippe n'avait plus atteint depuis le printemps 2018.

La popularité d'Emmanuel Macron se redresse à son tour (+4), loin derrière celle d'Édouard Philippe (+2) qui poursuit son ascension entamée au début de la crise sanitaire, selon un sondage Odoxa diffusé juin.

Avec 39% d'opinions positives, le chef de l'État retrouve son niveau d'avant l'épidémie de Covid-19, mais 61% (-4) des Français interrogés ont une mauvaise opinion de lui.

Avec 48% d'opinions favorables et 51% (-2) d'avis contraires, le Premier ministre retrouve quant à lui un niveau de popularité qu'il n'avait plus atteint depuis le printemps 2018, selon cette enquête pour CGI, La Presse régionale, France Inter et L'Express.

Édouard Philippe est en forte hausse dans l'ensemble des récents sondages, qui donnaient en revanche Emmanuel Macron quasiment stable.

Selon Odoxa, l'écart entre les deux s'explique notamment par la popularité du Premier ministre auprès des sympathisants LR (60%), plus critiques à l'égard d'Emmanuel Macron (39%).

Bruno Le Maire se hisse pour sa part au premier rang des autres responsables politiques (29%, +3), à égalité avec Marine Le Pen (29%, +4). La patronne du RN reste cependant au deuxième rang de ceux qui suscitent le plus de rejet (50%, -4) derrière Jean-Luc Mélenchon (51%, +5).

Enfin, à moins d'une semaine du scrutin, la «participation probable» au second tour des élections municipales est estimée entre 36% et 40%, un niveau encore inférieur à celui du premier tour (44,6%) le 15 mars.

Un précédent sondage Ifop, diffusé le 15 juin, estimait également à 38% le nombre de Français concernés qui envisageaient de voter, rappelle l'AFP.

Enquête réalisée en ligne les 17 et 18 juin auprès de 1.004 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Lire aussi:

Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
popularité, Odoxa, sondage, Édouard Philippe, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook